Il est fort probable que c'est un monde d'homme, qu'ils se façonnent l'un l'autre dans un balai incessant de création et de destruction. Avec ou vous sans l'humain, je peux y mettre de la vie ou pas, son empreinte est irrémédiablement inscrite dans le paysage ... urbain ... et même si l'on se trouve très loin dans des contrées sauvages ... il nous reste des visions de lui, en nous et ici, à moins que nous ne soyons capables de nous perdre suffisamment longtemps pour qu'il nous abandonne. Mais dans ces endroits, son aura nous absorbe, nous  emporte dans ses intentions, sa présence nous questionne, nous sonde la conscience, et nous amène à regarder le monde tel une fiction.  
Back to Top